Participez à nos activités
Ressources et outils pour les activistes
nouvelles concernant les jeunes femmes
opportunités et appels à contributions
Profils de jeunes féministes
Home » Poste de la semaine, Profils de jeunes féministes, Régions

Feminist Poster Project: une archive numérique d’images percutantes

Submitted by Ghadeer Malek on September 28, 2010 2 Comments

Le Feminist Poster Project est ma nouvelle ressource RSS préférée. C’est là que Nina Nijsten, 28 ans, archive les affiches, cartes postales et autocollants féministes depuis qu’elle a lancé son projet Affiches féministes avec des ami(e)s, il y a quelques semaines. S’inspirant des collectifs d’affiches féministes, d’ateliers d’impression et d’artistes graphiques des années 1970 et 1880, Nina a décidé de créer un réseau et une archive en ligne pour sauvegarder les documents et illustrations féministes. «Nous devons documenter notre mouvement et raconter nos histoires», dit Nina, qui habite en Belgique. L’archive est conçue pour présenter les illustrations de toutes les régions et toutes les langues, pour que les femmes du monde entier puissent contribuer, télécharger et échanger des documents de leurs propres mouvements. Beaucoup choisissent de le faire en vertu de différentes licences creative commons, qui autorisent la réutilisation et l’adaptation, un appel formidable à la solidarité et à l’établissement de passerelles. À mesure que le répertoire s’agrandit, et nous espérons le voir s’étendre à plusieurs autres pays et époques, nous pourrons jeter un regard sur les mouvements féministes au fil de l’histoire et de la géographie, dans la perspective souvent oubliée des activistes artistiques.

Basé sur WordPress et géré à titre entièrement bénévole, le site est totalement interactif et proprement archivé, afin de présenter dans le monde numérique dynamique des images (certaines anciennes, d’autres plus récentes) provenant d’anciens classeurs poussiéreux. Un appel aux contributions a été diffusé sur des réseaux sociaux, des blogs et des sites Web. La plupart des images qui figurent actuellement sur le site Web s’attaquent aux stéréotypes de la beauté physique et du corps de la femme. Nina espère aussi que son projet en ligne inspirera un plus grand nombre de messages graphiques féministes dans les rues et aidera les jeunes femmes à jeter un regard critique sur l’imagerie misogyne qui nous inonde chaque jour. «Les espaces publics sont envahis par des publicités commerciales sexistes, racistes et hétéro-normatives», explique-t-elle. «Si nous ne voyons que cela, tous les jours, nous pourrions perdre notre sens critique et nous contenter d’accepter cette situation. C’est là qu’interviennent l’art de la rue et les affiches féministes, qui stimulent notre sens critique, remettent en question ces publicités sexistes et les normes patriarcales de notre société.»

Trois affiches de Lituanie plaident pour que l’avortement reste sûr et légal, lors d’une campagne «pro-famille» en 2008 destinée à criminaliser l’avortement. Sur la page des autocollants stickers section, des feuillets prêts à imprimer mettent en doute les normes de beauté et le consumérisme en trois langues avec des slogans populaires tels que «the feminists are coming for your girlfriend» (les féministes viennent chercher ta petite amie) et «ceci n’est pas une femme». Le Feminist Poster Project comprend également une page décrivant comment (section on how to) fabriquer des affiches, la sérigraphie, les stencils, avec des conseils de mise en page et autres très utiles pour les jeunes militantes féministes. N’hésitez donc plus à faire vos propres dessins féministes! Le site Web est ouvert aux contributions (open for contributions) et nous vous encourageons à nous envoyer des images de votre pays. Il doit s’agir d’affiches, de cartes postales ou d’autocollants portant sur un thème féministe, dans n’importe quelle langue, avec n’importe quelle technique, sur tous les sujets.

Parmi mes préférées:

Auteur: GROV

Quoi? Pas de féminisme son socialisme, pas de socialisme sans féminisme’.

GROV: Groep Rooie Vrouwen (Groupe des femmes rouges), un groupe socialiste féministe de la deuxième vague, actif à Anvers (Belgique), faisait partie d’un mouvement plus vaste FemSoc comprenant les Dolle Mina (voir affiche à leur sujet). Il y avait une autre version de l’affiche portant le texte «Een rebelse meid is een parel in de klassenstrijd» («Une fille rebelle est une perle pour la lutte des classes») mais je n’en ai pas encore trouvé la version numérique.

Langue: néerlandais

Copyleft: Attribution – NonCommercial – No derivs

Télécharger: Féminisme et socialisme (pdf)


Tagged with:

2 Comments »

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.