La Plateforme est un espace pour les jeunes féministes - en particulier les jeunes femmes - qui travaillent sur les droits des femmes et l'égalité des sexes dans le monde entier de se connecter, d'apprendre et de partager l'information.

En savoir plus

Dernières opportunités

Appel à participation

Nos droits, nos vies: L’appel à l’action des femmes à l’aube du Caire +20

Source: Realizing Sexual and Reproductive Justice

A l’heure où le monde étudie les progrès de la mise en œuvre du Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994, nous, les femmes, nous nous mobilisons. Nous voulons instaurer un engagement politique, surmonter les obstacles économiques et juridiques et transformer les systèmes de santé insuffisants, ainsi que lutter contre les conditions économiques et sociales défavorables, la violence et la discrimination qui nous barrent l’accès aux services de santé et aux informations nécessaires pour la prise de décisions éclairées concernant notre vie sexuelle et reproductive. Partout dans le monde, des millions de femmes demandent justice. Faisant entendre leurs voix, les jeunes femmes réclament le droit de participer pleinement à tous les aspects de la vie publique et exigent des efforts dans les secteurs de l’éducation et de l’emploi ainsi que le respect des droits humains, et plus précisément des droits sexuels et reproductifs.

Aujourd’hui, 1,8 milliards de jeunes âgés de 10 à 24 ans n’ont pas accès à tous les services de santé sexuelle et reproductive ni à l’éducation sexuelle dont ils auraient pourtant besoin pour pouvoir mener une vie saine et sûre. Plus de 215 millions de femmes mariées ou vivant en couple qui ne souhaitent pas tomber enceintes sont privées d’accès à une contraception moderne, et plus encore privées d’information ou d’autres services essentiels de santé sexuelle et reproductive. La prévalence de l’anémie due à la malnutrition, au manque persistant d’eau salubre et d’équipements sanitaires, ainsi que les répercussions des inégalités croissantes au niveau national et international sur la santé mettent sérieusement en danger la santé sexuelle et génésique des femmes et des jeunes filles. Ces dernières sont encore trop nombreuses à être confrontées à l’inégalité de genre, à la violence comme à d’autres violations des droits de l’homme.

Nous comptons développer à la fois la volonté politique, l’action continue et la transparence pour obtenir :

  • Un accès universel à des services complets de santé sexuelle et génésique intégrés de qualité, un accès à l’orientation psychosociale et aux informations pour les femmes et les adolescentes dans le respect de leurs droits humains, en mettant l’accent sur l’équité et le respect de la diversité. Des services complets comprennent : un suivi gynécologique, toute forme de contraception efficace et sans risques, l’avortement dans de bonnes conditions ainsi que des soins post-avortement, les soins de maternité, et la prévention, le diagnostic et le traitement précoce des infections sexuellement transmissibles (le VIH, le cancer du sein et des organes reproductifs, entre autres) et de l’infertilité. Dans l’idéal, ces services devraient être proposés de manière intégrée, centralisée et adaptée aux besoins des femmes tout au long de leur vie et comporter un système efficace de renvoi vers des confrères spécialisés;
  • Des programmes encourageant les femmes et tout particulièrement les adolescentes et les jeunes femmes à mieux connaître leur corps et à faire valoir leurs droits, en particulier par le biais d’une véritable éducation sexuelle;
  • La protection et la promotion des droits reproductifs en tant que droits humains, ainsi que la reconnaissance internationale des droits sexuels comme droits humains. Il faut de toute urgence faire reconnaître pleinement et appliquer les normes locales existantes et émergentes par le biais de politiques et de programmes;
  • Un leadership des jeunes femmes à tous les niveaux et pour tout type de prises de décisions relatives aux droits de santé sexuelle et reproductive ainsi que la participation active des organisations de femmes à la conception de programmes de santé et de développement.

* Cet appel au ralliement a été rédigé par un groupe intergénérationnel de plus de 30 militantes féministes réunies par Parvenir à une justice sexuelle et reproductive (en anglais Realizing Sexual and Reproductive Justice ou RESURJ), la Coalition internationale pour la santé des femmes (en anglais International Women’s Health Coalition ou IWHC) et Alternatives pour le développement avec les femmes pour une nouvelle ère (Development Alternatives with Women for a New Era ou DAWN). Si vous voulez soutenir ces revendications, merci d’envoyer votre nom, organisation et pays à info@resurj.org.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vous pouvez aussi être intéressé par