La Plateforme est un espace pour les jeunes féministes - en particulier les jeunes femmes - qui travaillent sur les droits des femmes et l'égalité des sexes dans le monde entier de se connecter, d'apprendre et de partager l'information.

En savoir plus

Dernières opportunités

Appel à participation

Les approches féministes en matière de technologie aident les jeunes femmes à se réapproprier les STGM

Feminist Approach to Technology (FAT) est une organisation engagée à créer un monde où l’accès à la technologie, son utilisation et son application sont neutres sur le plan du genre. Le Tech Centre de FAT représente un grand pas dans cette direction. Le Tech Centre est un espace où les filles ont l’occasion d’explorer, d’expérimenter et d’utiliser la technologie. Nous ne nous identifions pas comme une institution de bienfaisance ou comme un simple centre informatique, ni même comme une organisation de perfectionnement des compétences. Nous n’avons jamais adhéré à l’idée de créer des rouages à insérer dans des machines destinées au marché.

Même au sein de notre centre, nous n’avons jamais suggéré à nos filles de choisir certains filières ou professions pour leur simple viabilité financière, ou encore parce que nous estimons qu’il faut plus de femmes dans ces sphères. Nous leur proposons plutôt un environnement dans lequel elles sont en mesure de prendre des décisions éclairées pour elles-mêmes, peu importent les exigences et les pressions du marché. Nous reconnaissons qu’il ne suffit pas de pousser les femmes dans l’industrie pour que les inégalités disparaissent. Notre approche est fondée sur les droits.

Nous voulons promouvoir l’équité dans les STGM (science, technologie, génie et mathématiques), non pas en offrant une formation adéquate à ces filles ni en leur trouvant des emplois pertinents, mais bien en développant leur propension à la recherche et à la curiosité à l’égard des STGM. À ces fins, nous dirigeons également des cours de mathématiques et de sciences « clé en main » : les filles regardent des vidéos, observent des expériences, font des visites organisées et surtout, posent les questions qui les titillent.

Nous visons également à sensibiliser ces personnes à leurs droits et à leurs choix. Par exemple, les lois du travail et de l’emploi en Inde laissent à désirer, et il n’existe pratiquement pas de canaux permettant la diffusion d’information. Plutôt que de fabriquer des « mains », nous préparons les jeunes femmes en leur faisant prendre conscience de leurs droits. En retour, elles deviennent des agentes libres réclamant les changements souhaités. Certaines des filles du centre ont déjà commencé à influencé le monde qui les entoure et nous commençons à témoigner de ce type de transformations. Lorsque son patron l’a sommée de rire moins fort parce qu’était est une fille et subalterne, l’une de nos jeunes femmes, Seema (nom fictif), lui a répondu en contestant ses actions. Cette intervention a mené au renversement des politiques discriminatoires sur son lieu de travail.

Le programme du centre est conçu de sorte à mettre en évidence les questions liées au genre, à la sexualité, à la discrimination ainsi qu’à l’éducation et aux des droits des femmes. À la fin de leurs modules sur les compétences techniques, on demande aux filles de travailler à des projets sur ces enjeux, au cours desquels elles sont entièrement libres d’exprimer leurs propres idées et opinions. Il en émerge une autoréflexion et une compréhension de ces questions. En outre, le fait qu’elles aient l’occasion de créer ces projets, ces présentations, etc. sur des sujets auxquels elles s’identifient accélère leur processus d’apprentissage.

Plus que tout, notre centre offre à ces jeunes filles un formidable espace, ouvert et créatif, où elles peuvent s’exprimer et se lier d’amitié. En peu de temps, elles font partie d’une communauté au sein de laquelle elles font confiance aux personnes qui les entourent et où elles peuvent vraiment être elles-mêmes. Nous avons observé des changements exceptionnels chez les jeunes filles, que ce soit sur le plan de la confiance en soi ou de leur perception de leur valeur. Qui plus est, elles développent également leur expression personnelle et la capacité de négocier, ce qui leur permet de trouver leur propre voix au sein de leurs familles, de leurs quartiers, de leurs communautés et au-delà.

Arpita (nom fictif), une jeune fille tout juste sortie de l’école et originaire d’un petit village de Ranchi, est venue à Delhi avec ses parents sans avoir la moindre idée de ce qui l’attendait. Au centre, on l’a encouragée à reconnaître et comprendre que sa mère souffrait aux mains de son père et on l’a incitée à la déféndre. Arpita a ainsi soutenu sa mère lorsqu’elle prit la difficile décision de quitter son père tout en restant auprès de lui pour s’assurer qu’il ne renonce pas à ses obligations envers sa famille. Dans un même souffle, elle s’est prononcée contre l’abus, l’infidélité et le patriarcat et pour les droits, l’autonomie et l’indépendance des femmes. Il ne s’agit que d’un exemple parmi les nombreuses autres histoires de réussite émergeant du Tech Centre au cours des dernières années.

Chez FAT, nous croyons réellement à l’autonomisation de cette tranche de la population (les jeunes filles et les femmes), en rehaussant leur sensibilisation, leur intérêt et leur participation à l’égard de la technologie. Le Young Women’s Leadership Program est un endroit ouvert aux filles et aux jeunes femmes des communautés désavantagées afin qu’elles y apprennent comment utiliser les outils liés aux TIC les plus communs, d’un point de vue féministe. Par ailleurs, le Jugaad Lab enseigne les notions de STGM aux filles les plus jeunes, de 10 à 15 ans, les aidant à innover davantage pour créer des nouveautés. Récemment, elles ont produit des lampes solaires pour lutter contre le harcèlement de rue dans leur localité.

Dans le cadre de Take Back the Tech, nous voulons diffuser les histoires de nos filles à travers le monde.

Voici deux vidéos qui relatent les parcours de Jyoti et Deepika.

Le parcours de Joyti:

Le parcours de Deepika:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vous pouvez aussi être intéressé par